Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : La Time Megeve Mont-Blanc 2009

jeudi 02 juillet 2009

La Time Megeve Mont-Blanc 2009

Auteur: pierre gadiou
Time Megève Mont-Blanc - 14 juin 2009 - Megève (Haute-Savoie)
Une cyclo au sommet !
Au pied du toit de l'Europe, la Time Megève Mont-Blanc est sans aucun doute un des sommets de la saison cyclosportive avec plus de 2000 inscrits.
Au départ, le ciel est bleu et une température très douce règne sur le parc des sports de Megève face au majestueux Mont Blanc.
L'AS Meudon est représentée par Anne-Pauline Santer, Jean-Luc Marcot et moi-même. Fabrice Lemaire est également là dans la superbe tenue jaune de son club lyonnais de triathlon.
Faisant partie de la Patrouille Eco Cyclo présente sur l'épreuve, je prends le départ en première ligne à coté de Jean-Pierre Papin, parrain de l'épreuve et de plusieurs coureurs professionnels de l'équipe Bouygues.
Le speaker de l'organisation attire très justement et très clairement l'attention des participants sur l'obligation de respecter le code de la route et l'environnement et sur le risque de disqualification découlant du non respect des règles.
Trois superbes parcours sont proposés aux concurrents.
- Le petit parcours de 85 km et 2000 mètres de dénivelé emprunte le col des Aravis puis le col de la Croix Fry avant de revenir sur Megève en franchissant une deuxième fois le col des Aravis
- Le moyen parcours de 118 km et 2900 mètres de dénivelé est identique au petit parcours avec en plus l'ascension du col des Saisies par Crest-Voland.
- Le grand parcours de 145 km et 3900 mètres de dénivelé est identique au moyen avec en plus l'ascension du col des Saisies par Hauteluce.
Pauline, Jean-Luc et moi optons raisonnablement pour le moyen parcours, d'autant que nous reprenons la route pour Paris dans l'après-midi
Tout au long du parcours, les panoramas sur les massifs du Mont Blanc, des Aravis et du Beaufortain sont exceptionnels et justifient à eux seuls le déplacement. La prudence est cependant de rigueur car les routes, particulièrement celle du col des Saisies sont très dégradées suite à un hiver particulièrement rigoureux.
L'ascension du col des Saisies par Crest-Volland me semble vraiment difficile sous la chaleur, « that is inhuman » me lance d'ailleurs une participante anglaise accablée par le soleil et la pente !
En haut du col des Saisies, je suis rejoins par Pauline partie près de cinq minutes après moi et nous effectuons la descente ensemble.
Encore deux côtes à gravir avant l'arrivée à Megève dans lesquelles nous nous faisons doubler par les premiers du grand parcours dont les pros de l'équipe Bouygues.
Parcours de 145 km : Jean-Loup Paiani - 1er en 4h48, Fabrice Lemaire - 32ème en 5h43
Parcours de 118 km : Alexander Usov -1er en 3h 41 , Pauline Santer - 484ème en 5h31, Pierre Gadiou - 510ème en 5h36, Jean-Luc Marcot - 752ème en 6h15
Je constate que sur le même parcours, j'ai mis un quart d'heure de plus qu'il y a trois ans...

Une petite anecdote révélatrice :
Dans la montée de la Croix Fry, au milieu des alpages, un spectateur donne une grande bouteille d'eau en plastique à un concurrent du petit groupe à l'intérieur duquel je me trouve. Malgré la forte chaleur et la soif, ma tenue verte n'étant pas passée inaperçue, aucun autre concurrent ne veut ensuite se saisir de cette bouteille dont il va bien falloir se débarrasser d'une façon ou d'une autre ! Je m'en réjouis intérieurement en me disant que la présence de la Patrouille Eco Cyclo au sein même du peloton a un réel effet dissuasif ...Cependant, les adeptes des petits parcours semblent moins respectueux de l'environnement que les adeptes des grands parcours si l'on en juge par, le nombre d'emballages jetés bien supérieur dans les cols des Aravis et de la Croix Fry que dans le col des Saisies.

Bravo et merci à Gilles Fossoud et au club des sports de Megève pour la qualité de leur épreuve.

Voir aussi
http://ecocyclo.blogspot.com/2009/06/la-time-megeve-mont-blanc-une-cyclo-au.html

Pierre Gadiou