Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : Lacs de Covadonga

jeudi 27 août 2009

Lacs de Covadonga

Auteur: pierre gadiou
La montée vers les lacs de Covandonga est un grand classique de la Vuelta.
L'ascension se situe dans les Asturies à environ 300 kilomètres de la frontière française dans le très sauvage massif des Picos de Europa.
En été, afin d'éviter les embouteillages, la route très étroite n'est pas accessible aux voitures et les touristes doivent emprunter des navettes de car. Heureusement, les cyclistes peuvent emprunter sans problème cette montée mythique qui s'élève de près de mille mètres en douze kilomètres entre le sanctuaire de Covadonga et les lacs.
Le paysage très vert rappelle que nous sommes à une vingtaine de kilomètres de l'Océan Atlantique et que le climat du coin a plus à voir avec la Bretagne qu'avec l'Andalousie...
Les cinq premiers kilomètres d'ascension en forêt présente une pente soutenue entre 8% et 10% avec quelques petits passages à 12% et font penser au début de la montée du Hautacam. Dans une atmosphère moite et brumeuse, je grimpe régulièrement et sans forcer. Les cars qui montent et descendent me donnent quelques frayeurs mais je m'aperçois rapidement que les conducteurs sont des virtuoses qui conduisent au millimètre...
A partir du sixième kilomètre, la pente s'accentue et oscille entre 13 et 15% pendant plus d'un kilomètre dans le terrible passage de la Huesera. La route en corniche est très impressionnante et je redoute de devoir à mettre pied à terre à cause d'un car et de ne pouvoir repartir. Heureusement, je viens à bout de ce passage d'anthologie sans problème sur mon développement de 34X27 en regrettant toutefois de ne pas avoir de triple plateau.
Le paysage est maintenant totalement dégagé car la brume a fait place au soleil et les arbres ont disparu pour faire place à un relief karstique de toute beauté. De nombreux troupeaux de brebis témoignent d'une activité pastorale importante.
La montée devient très irrégulière avec une alternance de virages très raides atteignant 14% au mirador de la Reina et de passages plus faciles avec même deux courtes descentes.
La vue sur les hauts sommets des Picos, sentinelles de calcaires encore ornées de quelques névés me ravit.
Pédaler dans un environnement aussi somptueux est un plaisir rare.
Une ultime descente assez raide me conduit au joli lac Enol terminus de la route à 1134 mètres d'altitude face à un cirque de montagne majestueux qu'aucune construction ne gâche.

Cette montée vers les lacs de Covadonga mérite vraiment sa réputation et je ne peux que vous encourager à vous rendre à l'occasion dans cette région magnifique. Vous pourrez arroser votre ascension au cidre cantabrique...car il n'y a pas que le climat qui rappelle la Bretagne...

Hasta la vista

Pierre Gadiou

Quelques photos sur le site suivant :
http://www.picoseuropa.net/lagos/index.php