Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : La Montée du Géant 2012

dimanche 03 juin 2012

La Montée du Géant 2012

Auteur: pierre gadiou
La Montée du Géant du Tourmalet – souvenir Laurent Fignon le 2 juin 2012

La Montée du Géant est une randonnée conviviale et festive organisée chaque année par le Conseil Géneral des Hautes Pyrénées le premier samedi de juin à l’occasion de la montée de la sculpture monumentale du Géant de la route au col du Tourmalet où elle passe l’été avant d’être ramenée à Tarbes lors de la fermeture du col avant l’hiver.

Le Tourmalet (2113 mètres d’altitude) est un col pyrénéen mythique et mondialement connu. C’est le col qui a été le plus souvent gravi par le Tour de France depuis sa création. Son ascension de dix huit kilomètres et 1400 mètres de dénivelé est classée hors catégorie et constitue un passage obligé dans la vie d’un cycliste.

Cette année, la montée s’effectuait par le versant ouest au départ de Pierrefitte situé dans la vallée des gaves à trente cinq kilomètres du sommet du col. Nous étions près de mille cyclistes à l’accompagner sous un soleil de plomb et par une température dépassant trente degrés dans la vallée. Le départ groupé et la remontée des gorges de Luz au son des bandas installés sur le semi remorque transportant la statue mirent tout le monde de bonne humeur avant les premières pentes sérieuses à la sortie de Luz Saint-Sauveur. Dans la montée, le gros peloton se disloqua très rapidement, chacun grimpant à son propre rythme. A Barèges, un ravitaillement permettait de refaire le plein des bidons. A Tournabup, nous avons suivi l’ancienne route du col, désormais baptisée voie Laurent Fignon en souvenir du champion disparu. Après le pont de la Gaubie, point de départ de randonnée pédestre vers le massif du Néouvielle, le paysage grandiose aidait à supporter la rudesse de la pente et la forte chaleur.
Les deux derniers kilomètres à plus de dix pour cent sont toujours aussi durs et j’étais heureux d’en finir sur le coup de midi. Au sommet, une sympathique collation offerte par le Conseil Général mettait en valeur les produits régionaux : jambon, fromage de brebis et même salade de haricots tarbais. Ce fut l’occasion pour moi de retrouver quelques amis cyclistes locaux et de discuter des épreuves à venir et notamment de l’Etape du Tour de légende Pau-Luchon qui nous raménera au Tourmalet le 14 juillet après avoir gravi l’Aubique et le Soulor et avant de gravir l’Aspin et le Peyresourde.
Après une descente tranquille, cette fois-ci par la nouvelle route, je me suis offert en guise d’entraînement l’ascension de 15 km vers Luz-Ardiden qui malgré le beau paysage s’avéra très pénible en raison de la forte chaleur. L’ambiance était très différente de celle du Tourmalet car sur toute la montée, je n’ai vu aucune voiture et seulement trois cyclistes qui descendaient. Je suis ensuite redescendu sur les gorges de Luz par le col de Riou et la route forestière de Viscos. Au total, ce fut une belle sortie de 90 kilomètres et 2500 mètres de dénivelé.