Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : Dernier hommage à Jean-Claude.

vendredi 21 décembre 2012

Dernier hommage à Jean-Claude.

Auteur: Thierry NGO
L’annonce de ton décès Jean-Claude nous a littéralement assommés, moi ainsi que tous les sociétaires du club qui t’ont côtoyé.
Ta façon de râler sur tous les sujets et ta gouaille de titi parisien t’avait rendu célèbre et attachant au sein du club et que dire de ton expression devenue célèbre au sommet des côtes de la vallée de Chevreuse ou des cols français, ton fameux « récup ! »
C’était ta façon d’intimer aux autres cyclos de lever le pied afin de temporiser et d’attendre les autres cyclistes moins bons grimpeurs que toi.
Car le bougre avait un physique hors norme, un corps affûté par ses séances de musculation en salle et son coup de pédale en montagne était régulier et aérien, bichonné qu’il était par les petits plats de Gisèle (c’est elle qui me l’avait lancé en clin d’œil lors d’un stage en montagne).

2 événements nous ont rapprochés durant ces 10 années passées ensemble au club.
Le premier a été un stage dans les Pyrénées et la montée de la Pierre St Martin.
Ce jour-là après avoir avalé une omelette espagnole préparée à l’huile de vidange (qu’on a hélas par la suite digérée durant toute la montée), nous avons été pris dans une goutte froide, sitôt la frontière passée.
Les rafales de vent manquaient de nous envoyer dans le ravin à chaque coup de pédale et nous glaçaient le sang tandis qu’un épais brouillard nous empêchait de voir à 10 mètres. Les semi-remorques espagnols qui franchissaient la frontière ne nous voyaient pas et l’on priait pour rester en vie.
Jean-Claude quant à lui pestait tous les 10 mètres et à l’oreille je m’accrochais à ses paroles pour ne pas me perdre définitivement.
De cet épisode nous sommes restés marqué à vie et chaque fois que nous nous voyions nous en parlions… « Rappelle-toi Thierry mon ami de la Pierre St Martin, on a bien failli y rester ce jour-là » !...

Tout comme du mont Ventoux que l’on a grimpé ensemble côté Bédoin il y-a quelques années et où encore une fois son « récup » rythmait chaque virage afin de mieux s’économiser pour la rampe finale. Car cette montée par Bédouin avait été précédée par celle côté Malaucène 2j auparavant et notre coup de pédale était plutôt heurté.
De cette montée j’en avais ramené un fragment de roche que par la suite nous nous échangions en souvenir de cette escalade mythique faite cette fois-ci sous le soleil, main dans la main.

Ta gentillesse et ta présence chaleureuse vont nous manquer, Jean-Claude et la Vallée de Chevreuse ne résonnera plus de tes coups de gueule du dimanche dorénavant.
Bonne « Récup » l’ami, entre les Pyrénées et le Ventoux en passant par les Aravis.

Thierry.