Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : La Bourguignonne 2013

lundi 06 mai 2013

La Bourguignonne 2013

Auteur: pierre gadiou
La Bourguignonne,le 4 mai 2013 à Tournus

La Bourguignonne était ma deuxième épreuve de la saison sous les couleurs Eco Cyclo
Une alerte orange lancée par Météo France en raison du risque de forte pluie et d’inondation en Saône et Loire a malheureusement découragé de nombreux concurrents et le peloton était moins important qu’en 2012 avec un peu moins de 400 participants sur les deux parcours chronométrés. Après plusieurs épreuves de longue distances et vu la météo annoncée, je me suis contenté du parcours de 110 km et 1500 mètres de dénivelé avec comme principale difficulté l’ascension du col des Chèvres.
Conformément à la prévision, la pluie était bien présente au rendez-vous, mais c’est devenu une habitude. Une cyclosportive fut-elle d’avril ou de mai ne fait pas le printemps !!! Heureusement, les arbres fruitiers et les champs de colza en fleurs donnaient quelques couleurs à la splendide campagne bourguignonne vallonnée à souhait pour le plus grand plaisir des cyclistes. La pluie cessa de tomber assez rapidement mais le sol resta gorgé d’eau toute la journée. On ne sait pas comment sera la cuvée 2013 des vignes du Mâconnais, mais il est certain que le cru 2013 de la Bourguignonne restera mémorable. Même les amateurs de pédalo ne furent pas déçus car à deux reprises, il fallait franchir des passages inondés de quelques dizaines de mères avec de l’eau à hauteur de la boite de pédalier. Les bœufs qui cherchaient un peu d’herbe à brouter au milieu de toute cette eau n’en sont pas encore revenus !
Malgré ces aléas climatiques, les participants étaient unanimes à l’arrivée pour saluer la qualité du parcours et de l’organisation de cette Bourguignonne 2013.
La participation du sympathique David Moncoutié, jeune retraité du peloton professionnel, a été très appréciée car il a pris le temps de parler avec les concurrents en remontant depuis l’arrière dans différents groupes. Personnellement, j’ai eu le plaisir de rouler avec lui pendant une soixantaine de kilomètres … avec quelques difficultés pour le suivre dans le col des Chèvres et avant de le voir s’envoler vers un autre groupe dans l’une des côtes suivantes. Une discussion avec lui pendant le repas m’a également permis de constater qu’il est très sensible à la protection de l’environnement et conscient de l’impact du comportement des professionnels qui ont encore des progrès à faire dans ce domaine.
J’ai finalement passé une matinée très agréable sur les routes bourguignonne et terminé à la 113ème place en 3h47 à 28 km/h
En début d’après-midi, le soleil se remit à briller pour le plus grand plaisir de tous au moment de déguster un excellent poulet à la crème arrosé d’un verre de Mâcon …

Pierre