Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : Irati Xtrem

jeudi 20 juin 2013

Irati Xtrem

Auteur: pierre gadiou
Irati Xtrem le 15 juin à Ochagavia (Espagne - Navarre)

Mille cyclistes ont participé à la sixième édition de l’Irati Xtrem au départ du petit village navarrais d’Ochagavia par un temps très agréable bien que brumeux en altitude.
J’ai découvert cette épreuve en 2012 et j’y suis revenu cette année car l'Irati Xtrem est un voyage extraordinaire de 130 kilomètres dans la nature préservée de la forêt d’Irati, un des endroits les plus sauvages des Pyrénées aux confins de la Navarre et de la Soule.
Seule l'ascension du Port de Larrau (1585 m), située en fin de parcours, fait l'objet d'un chronométrage et d'un classement mais le parcours est globalement très exigeant en raison de la raideur des pentes des huit cols à gravir
Le méconnu col d’Errozaté (1273 m) qui gravit 970 mètres en dix kilomètres avec un passage à plus de vingt pour cent est un des cols les plus difficiles de France et mérite à lui seul le déplacement.
Avec seulement 60 km de vélo et trois séances de home trainer dans les trois semaines précédentes pour cause de pluie et d’organisation de l’Immortelle, j’appréhendais un peu la reprise sur un terrain aussi difficile, mais j’ai finalement bien géré.
Le vert est omniprésent dans cette sauvage montagne basque peuplée de troupeaux de moutons, de pottocks, de vautours fauves …
Cette année, le vert était cependant mêlé de blanc en haut des cols et sur les sommets environnants, séquelles d’un hiver tardif sur les Pyrénées. Les congères à l’entrée du tunnel au sommet du Port de Larrau ont fait le bonheur de tous les cyclistes photographe.
Un tel environnement impose aux cyclistes de respecter la nature et pour le leur rappeler Biktor Andueza, organisateur dynamique de l’Irati Xtrem, a repris l’idée du dossard vert sur lequel est inscrite une petite maxime en français, en espagnol et en basque à l’attention des participants.
En 2012, c’était « Je ne jette rien et toi ? »
En 2013 c’était
La basura a la basura
Les déchets à la poubelle
Zaborra, zakarrontzira

On ne peut pas dire mieux et la consigne a été globalement respectée
Je recommande vraiment cette épreuve à tous les amoureux de la nature et des cols à fort pourcentage.

Pierre