Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : Ma Marmotte d\'Olt

samedi 22 juin 2013

Ma Marmotte d'Olt

Auteur: laurent guilmeau
Après la J.Gouin et la Rouillon en Mars, La Ekoi à Rochefort en mai, je m'étais inscrit à la Marmotte d'Olt afin de passer à des courses à dénivelé qui me font plus rêver qu'en plaine. Environ 150km et 2500m de dénivelé. Mon objectif : faire moins de 6h, soit médaille d'argent dans ma catégorie.
Et très bonne nouvelle dés le matin, grand soleil et de 25 à 30° prévus en fin de matinée le long du parcours.
Par contre, après un petit contretemps sur la route, nous arrivons environ 1 minute avant le départ dans le SAS. En passant, merci à Thierry Bardet et 1 représentant de la patrouille ecolocyclo qui nous ont guidé en 4eme vitesse vers le retrait dossards auparavant !Donc évidemment aucun échauffement. En gros on est derniers au départ dans le SAS, et j'entends tout juste un bout de consignes et que la course est neutralisée ... par contre je n'entends pas jusqu'à quand. Au bout de quelques minutes de course et une rapide enquête autour de moi, et j'apprends qu'on était neutralisés que jusqu'à la sortie de la ville : ça m'aura au moins permi de m'échauffer. Du coup je remonte les petits peloton qui se sont formés car ça monte un peu dés le départ. Puis un peu avant le km30 c'est le gros morceau : cote de Verlac qui va nous emmener sur le plateau de l'Aubrac. Je monte bien (enfin à mon niveau, je fais environ 15km/h alors que je saurai plus tard que les premiers montent à 20km/h...) et je reprends toujours du monde. Arrivé en haut c'est le grand spectacle de l'Aubrac : je conseille, c'est magnifique. Ensuite s'enchainent les cols et les descentes sur un parcours éprouvant rendu difficile aussi par la chaleur qu'on n'a pas trop eu l'occasion de goûter depuis le début de la saison. Je décide de m'arrêter au 2eme ravito car je commence vraiment à souffrir (km72). Un verre de coca, un verre de Perrier et quelques étirements plus tard, je repars. C'est dur pour moi et je roule avec un autre gars jusqu'au 3eme ravito (km117) tant bien que mal. On se relaie bien, il passe très bien sur le plat et je l'emmène quand ça monte. Même contenu au 3eme ravito et je repars avec un net regain de forme pour le dernier col de la journée. Ensuite c'est une longue descente jusqu'à la fin. Je finis en 5h57, 25km/h de moyenne, 141eme et 23eme de ma catégorie (E) => objectif atteint ! Pour relativiser, les premiers finissent en 4h22 à 34km/h de moyenne ... on peut dire qu'il doit me rester une marge de progression (lol !).
Pour finir, un énorme merci à Neil MacNaughton qui m'a fait découvrir un bout d'Aveyron et les gorges de la Dourbie durant ce week end : j'ai vraiment envie de revenir dans cette région.
Laurent Guilmeau