Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : Ariégeoise 2014

mercredi 30 juillet 2014

Ariégeoise 2014

Auteur: pierre gadiou
L'Ariégeoise le 28 juin 2014 à Tarascon sur Ariège

Beau temps très chaud et nouveau record de participation pour la 20ème édition de l’Ariégeoise avec 4615 inscrits. 1100 concurrents dont trois meudonnais (Michel Santidrian, Thierry N’Go et moi-même) avaient choisi le grand parcours de 160 km et 4050 mètres de dénivelé par le Pas de Soulombrie, le col de Marmare (1361 m) par la spectaculaire Route des Corniches, le col de Montségur (1059 m), le château de Roquefixade et à nouveau le Pas de Soulombrie avant les dix sept kilomètres de montée vers le plateau de Beille (1785m) .
L’Ariégeoise est une des plus belles cyclosportives de France. C’était ma dixième participation. Les parcours sont toujours superbes et changent chaque année afin de faire découvrir aux participants les plus belles routes de l’Ariège. L’ambiance reste très conviviale malgré une participation toujours plus importante, l’organisation est impeccable avec notamment un dispositif de sécurité remarquable.
J’ai beaucoup apprécié le parcours de cette année mais j’ai souffert de la chaleur dès l’ascension du col de Montségur (km 91) dans lequel j’ai profité d’une fontaine pour m’asperger d’eau fraîche. Ma deuxième ascension du Pas de Soulombrie avec une température de 37 degrés d’après mon compteur a été particulièrement laborieuse. En descendant vers les Cabannes au pied de la montée vers le Plateau de Beille, je pensais à abandonner … Toutefois après un bon quart d’heure d’arrêt au ravitaillement pour manger, boire et surtout m’asperger à nouveau, je décidais de repartir pour voir … La température devenant peu à peu moins étouffante que je le craignais dans la montée et après deux arrêts aux points de ravitaillements en eau, j’ai finalement atteint le plateau de Beille très satisfait de ne pas avoir cédé aux sirènes de l’abandon à la 622ème place après 8h27 sur le vélo. Ayant des engagements pour le soir, je suis redescendu immédiatement vers la vallée et j’ai croisé mes amis meudonnais qui en terminaient (Thierry 736ème en 9h21 et Michel 750ème en 9h32)
Sur les 1100 partants du grands parcours, 768 seulement ont fini. La difficulté du parcours et la chaleur auront donc provoqué bien des abandons !

Pierre