Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : A travers le vignoble de Plaimont

mardi 17 février 2015

A travers le vignoble de Plaimont

Auteur: pierre gadiou
A travers le vignoble de Plaimont le 15 mars 2015 à Beaumarchés (Gers)
En vacances dans ma maison du Béarn pour faire un peu de ski avant le stage du club en Espagne, je n’ai pas résisté à l’envie de débuter ma saison cyclosportive en participant à une des premières épreuves du calendrier « A travers le vignoble de Plamont » dont le départ se situe à Beaumarchés dans le Gers à 80 km de chez moi.
Après une pluie abondante toute la matinée, j’ai beaucoup hésité avant d’y aller et j’ai fait confiance à la météo qui prévoyait des éclaircies sur le Gers pour l’après-midi. Effectivement la pluie a cessé peu avant le départ qui était donné à 12h30 et nous avons bénéficié de conditions assez agréables avec une route mouillée au départ qui a rapidement séché grâce à quelques apparitions du soleil.
C’était la quatrième fois que je participais à cette épreuve et j’ai opté pour le grand parcours de 107 km et 1400 m de dénivelé. Une bouteille de vin de Saint-Mont Tradition était remise à chaque concurrent.
Le parcours au milieu des vignes est une sorte de toboggan avec une succession ininterrompue de bosses assez courtes mais très casse-pattes dans un paysage champêtre très agréable et sur des routes quasiment sans voiture.
Nous étions 125 au départ du grand parcours, principalement des coursiers, dont beaucoup de très haut niveau, venus parfaire leur condition avant les premières courses. Il y avait très peu de touristes dans mon genre et comme il fallait s’y attendre, j’ai été très vite largué en réussissant quand même à m’intégrer dans un groupe d’une dizaine de cyclos. En nous relayant, vers le trentième kilomètre, nous avons réussi à revenir sur un groupe plus important d’une vingtaine de concurrents dans lequel je suis resté une vingtaine de kilomètres avant de me faire à nouveau larguer dans une bosse incapable de rattraper les vingt mètres de retard que j’avais au sommet. Je me suis donc retrouvé seul dans la pampa avec le moral dans les chaussettes en me demandant ce que je faisais là. En luttant dans le vent, j’ai néanmoins réussi à rejoindre quatre autres concurrents enfin de mon niveau avec lesquels j’ai poursuivi ma route jusqu’au bout, chacun prenant les relais sans rechigner. Au fil des kilomètres, les petites côtes devenaient de plus en plus difficiles à avaler. Dans le dernier raidard situé dans le village de Beaumarchés juste avant l’arrivée, j’étais scotché par des crampes dans les cuisses et j’ai cru que j’allais devoir m’arrêter …
Je termine 102ème sur 125 partants à 30,5 kmh de moyenne ce qui n’est finalement pas si mal pour moi sur un parcours aussi vallonné et sans bénéficier de l’abri d’un peloton sur la plus grande partie du parcours. Il est vrai que cette épreuve tient plus de la course que de la cyclosportive de masse d’autant que le mauvais temps du matin n’a pas incité les touristes à faire le déplacement. Les premiers ont bouclé le parcours à 39,8 kmh, un autre monde …
Je suis satisfait d’avoir participé à cette épreuve et content d’avoir revu à cette occasion quelques amis cyclistes habitués des cyclosportives du sud-ouest.
Ma saison 2015 est lancée !
Pierre Gadiou