Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : Ma Bearn Cycl\'espoir 2015

samedi 27 juin 2015

Ma Bearn Cycl'espoir 2015

Auteur: laurent guilmeau
4e épreuve du Trophée National Ufolep dans le Bearn.
Première épreuve de ma vie de cycliste avec des grands cols raides et longs, au programme : 136km, D+2800m, Marie Blanque puis le col du Soudet où passera le tour de France le 14/07 avant de continuer 4km encore jusqu’à la Pierre Saint Martin. Enfin, le Col d’Issarbe.

La météo est au beau fixe, c'est une belle journée.
P.Gadiou est là bien sûr, après avoir fait la Quebrantahuesos la veille. Il courre sous les couleurs de la patrouille Eco cyclo pour passer les messages certes habituels, mais certains s’oublient encore sur les routes en se défaisant de leurs tubes, c’est pourtant si facile de les mettre dans les poches. Catherine et Jean Jacques participent également à l’organisation.
Echauffement de 20’ pour moi. Départ fictif, puis arrêt un peu plus loin pour le vrai départ. La sélection s’opère dès les premières bosses, j’essaye quand même d’accrocher un groupe sans me dépouiller mais ça roule déjà pas mal.
Arrive Marie Blanque : Un peu emporté par les autres qui me passent tous, je commence un peu trop vite avant de me limiter un peu après un coup d'oeil à mes données cardio/puissance.
Je me mets à mon rythme de croisière et je récupère très vite tous ceux qui sont partis devant moi. Je vis très bien mon ascension, qui dure environ 40 minutes.
Par contre, je me fais pas mal dépasser dans la descente, je n’en ai jamais fait d’aussi raide. 80 à l’heure, record pour mo, mais d'autres qui connaissent le terrain vont bien plus vite. Moi, je suis vraiment crispé, ce qui ne permet pas une bonne récupération musculaire. J’arrive quand même à recoller un bon groupe devant moi en fin de descente, et qui "roule" entre les 2 cols.
Col du Soudet : il ne fait pas partie des cols que j’aurais cité dans les Pyrénées, mais ça pique très fort, avec 10km à plus de 9% et des passages à plus de 15%. Là c’est mode survie, et il fait chaud ! Je prends mon 34x28 et je fais au mieux pendant près d’1h20, avec un petit arrêt crampe quand même (2minutes perdues !) ... J’arrive à maintenir un effort à peu près constant et à reprendre quelques places sur la fin. Mais c’est vraiment raide, et j’ai été gêné par une cadence à 60tr/min qui m’a usé musculairement. Je vais chercher à remettre des dents pour les prochaines cyclos du genre, pour faire un peu moins « en force ».
Je m’arrête au ravito au sommet pour refaire le plein, le vide, mettre un coupe-vent … et je repars vers le dernier petit col (Issarbe) dans lequel je fais l’effort pour reprendre un petit groupe de 4, je ne veux pas finir tout seul dans la vallée! Chose faite à mi ascension, non sans mal, avant une descente à nouveau très raide et technique dans laquelle le groupe se casse, moi en queue évidemment. Je fais l’effort pour en récupérer 1 … on chasse 25 minutes pour récupérer tous les autres 5 minutes avant l’arrivée, et évidemment il manque des forces pour le sprint final que je n’arrive pas à faire. Au final 5h20 de course. Je fais 85e sur un peu plus de 200 sur le grand parcours, seule deception je suis 21e de la catégorie. Pour l’anecdote, je fais aussi 84è de la montée chronométrée du Soudet en 1h17, avec les 2 minutes d’arrêt crampe, donc pas si mal. Le premier fait 47minutes ….ça fait rêver.
Si c’était à refaire, je ferais peut être Marie Blanque un peu moins fort pour finir mieux. Pas facile de gérer l’enchainement de cols.
Mais je suis content de ma course, pour une première je vais au bout avec une plutôt bonne gestion de l’effort et un classement honorable et je finis pas totalement exténué.
Je retiens qu’il faudra que je vise plus bas sur mes premiers cols lors des 2 prochaines cyclos : Copains puis PJ en Baretous.
Cette dernière me fais déjà peur, avec 2 fois la Pierre Saint Martin sans compter le port de Larrau entre les 2 pour D+3700…mais c’est une autre histoire.
Concernant le Trophée, après 4 courses je suis 3e de la catégorie E. Ca va être très dur de rester dans les 5 premiers et de montrer le maillot de l'ASM sur le podium final, il y a pas mal de concurrence.

Pour finir, un grand merci à Catherine et Pierre.

Laurent Guilmeau.