Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : Mon Ecureuil 2015

Friday 18 September 2015

Mon Ecureuil 2015

Auteur: laurent guilmeau
Dernière épreuve du Trophée National Ufolep à la Souterraine dans la Creuse (146km / D+~2200m). Le parcours n'a pas changé depuis l'an passé, et je le connais assez bien. C'est une succession de petites ascensions, avec 2 difficultés principales qui font tout exploser.

Cela fait un mois que mon entrainement est ciblé sur cette épreuve spécifiquement, et j'arrive frais sur la ligne.

Après avoir déroulé ma traditionnelle séance d'échauffement de 30 minutes qui me met en jambe, je sens dès le départ que je suis bien, que j'ai parfaitement récupéré et que je suis en confiance après la dernière sortie de vendredi.

J'ai un objectif sur cette course : tenter un marquage sur un de mes concurrents au trophée. Il est toujours arrivé mieux placé que moi et j'ai espoir de m'accrocher. Mais dans le SAS prioritaire du départ, je n'arrive pas à le repérer.

Départ ! Cette fois, je ne me laisse pas décrocher et je garde ma position dans le peloton de tête. L'avantage ici, c'est qu'il y a tout de suite quelques difficultés qui mettent chacun à sa place.

Je dois attendre 1 heure pour retrouver mon concurrent. Je sais que je suis dans un bon groupe, avec des coureurs qui se trouvent d'habitude bien devant moi à l'arrivée. Ca c'est bon pour le moral. Je prends garde de ne pas exploser en surveillant mon indicateur de puissance, formidable outil de gestion de l'effort. Mais là, je sais que je peux continuer avec eux.

Je vois d'un coup mon homme qui se fait la malle avec un autre concurrent ... sans vraiment porter d'attaque. Je remonte rapidement pour donner un peu d'élan à la chasse et on finit par les rattraper. Là, je décide de rester bien plus près de lui dorénavant.
Tout ça, c'est un peu nouveau pour moi ... ce n’est pas le même genre de course que j'ai l'habitude de faire, et il y a mine de rien un marquage entre plusieurs coureurs.

Je reste toujours bien placé dans mon groupe, je prends des relais sans en faire trop. Arrive la dernière difficulté au bout de 107km. Je me suis laissé un peu décroché de la tête pour m’alimenter. Erreur : un petit groupe se détache devant avec mon homme. Je fais l'effort, mais très vite il décroche de ce groupe. Je fais le choix de rester avec lui, alors que je pouvais peut être suivre. Je le saurais plus tard mais je rate l'occasion de rentrer dans le top10 de ma caté.
Je hausse le ton et j'arrive finalement à le décrocher quelques centaines de mettre avant le sommet, je n'en crois pas mes yeux. Mais je suis isolé et il me reprend sur le plat avec un groupe qui s'est reformé et avec lequel je reste jusqu'au bout. Dans le final, j'essaye bien de partir dans le dernier coup de cul, mais je commence à coincer. Tout ça se finit au sprint, je passe la ligne juste derrière ma cible ! Passé la ligne, je discute un peu avec lui que je ne connaissait pas jusque là, et je comprends tout de suite qu'il savait parfaitement aussi qui j'étais ... j'étais aussi sa cible du jour !
Résultat brut : 63e au scratch sur 305 arrivants et 13e de ma catégorie. 32,6km/h de moyenne. Je finis à 5 minutes du top 10 de la caté.
Je suis très content de ce résultat, le meilleur jamais réalisé pour moi. L’an passé sur le même parcours : 162e sur 295 arrivants. 30e de ma catégorie. 30,5km/h de moyenne.

Au bilan du Trophée, je finis 5e de ma catégorie, objectif atteint. Je monte sur le podium je reçois ma coupe (les 5 premiers de chaque caté sont récompensés) et je montre enfin le maillot de l'ASM !