Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : Rallye de l\'ACBB, Dimanche 11 octobre 2015

lundi 12 octobre 2015

Rallye de l'ACBB, Dimanche 11 octobre 2015

Auteur: Brice Seraphin
Une des villes voisines organisait son rallye annuel. L'occasion de s'y rendre en nombre important. La météo étant ok (bien que frisquette en début de matinée)pas de raisons de rester sous la couette...
C'est donc une quinzaine de membres du club qui ont répondut présent.
On part peu après 8h et les inscriptions auprès de Jean Claude.
Comme d'hab' ça part tranquille jusqu'à la première bosse qui étirera un peu le groupe. La Vacheresse m'aura donc permit de me réchauffer et de tombre la veste...
Belle côte par son décor boisé et ses courbes prononcées, moins interessante par son faible dénivellé...
Ah oui avant ça on aura eut droit (déjà?) au premier ravito.
Ensuite, après la Vacheresse dans les longues lignes droites qu'offre aussi la Vallée de Chevreuse, Paulo et Vincent ayant des fourmis dans les jambes, ils prennent un peu l'air. Je décide de les accompagner avec aussi un autre gars du club dont je ne connais pas le nom, désolé...
Peu de temps après un gars du VC Neuilly nous double (à allure plus cyclosportive que cyclotouriste lol) ainsi qu'un... tandem mixte avec un compère de son club en tête de l'engin. 2 autres gars croisés dans la Vacheresse complètent le groupe. On décide de les accompagner et on doit donc hisser encore un peu plus l'allure. Le rythme devient dur à suivre pour le tandem (du moins pour la "passagère") et plusieurs fois je bouche le trou avant de voir le mec de neuilly se relever pour les attendre. Donc ils décrochent et on continue avec le reste du groupe et le renfort d'un cycliste en solo qui roulait dans le secteur. On file vers la Celles les Bordes ou une jolie côte tout en courbe nous est proposée. Pas très pentue mais plus que la vacheresse, bien qu'elle soit plus courte que cette dernière. Je l'aborde à un bon rythme et à son terme je m'aperçois qu'elle a fait des dégâts. Le cycliste solo arrive non loin puis Paulo et Vincent peu après. Le 4ème compagnon du club a lui décroché tout comme les 2 autres. On continue donc à 4 puis bientôt à 3, le cycliste en solo continuant sa sortie par un autre itinéraire. Nous on continue vers Saint Rémy et la dernière côte empruntée par le TDF 2013. Celle ci est comme chacun sait plus en ligne qu'en virage et cela permet des le départ d'avoir vu sur ce qui s'y passe. Une flopée de cyclos en point de mire me motive à aller les chercher et boucher le trou...
Je propose à Vincent de l'emmener mais il me dit qu'il va y aller à son rythme, la fatigue le gagnant. Je file donc à la rencontre de mes "appâts" avec en haut de la côte la ligne du "grimpeur" du TDF toujours apparente!
Je temporise et on se regroupe pour prendre la descente de la côte de cressely(l'une des trois de chateaufort en fait) direction le ravito. Et avant d'y gouter il nous faudra avaler la côte dite de l'église (ou de la trinité). Abordée par ce côté elle n'est pas évidente au lancement puisqu'on la prends juste après un feu rouge et en tournant, donc quasi à l'arrrêt. Elle est courte mais bien plus raide que les précédentes surout sur la seconde partie après son unique virage. Je la prends sans retenue mais pas à bloc non plus. En tout cas elle picotte bien les cuisses. Nous voila donc au second et dernier ravito qu'on apprécie plus que le premier. Après l'effort le réconfort! Avec Paulo et Vincent on se dit qu'on va attendre le reste des meudonnais s'ils ne tardent pas trop...
Et finalement ils arrivent peu de temps après donc on va pouvoir terminer le rallye comme on l'a commencé, groupé.
Enfin c'est ce que je pensais puisque j'avais zappé la traditionnelle et souvent dernière bosse du parcours, à savoir l'homme mort qui même si elle n'est pas très pentue, pèsent dans les jambes (et parfois les têtes) en fin de sortie.
La aussi, sa configuration permet de voir ce qu'il s'y passe et on peut constater pas mal de cyclos eparpillés sur sa longueur. Cette abondance la rend plus sympa et moins dur à aborder au moment de mettre le dernier coup de collier.
Voila on se rentre ensuite tranquille sur Boulogne histoire de se caler un bon sandwich/boisson et de discuter un peu.
Matinée sympa sur la selle, conclue sous le soleil.
Nous étions à peu près 300 participants.