Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : Course FSGT de Vert le Grand (11/09/16)

mardi 13 septembre 2016

Course FSGT de Vert le Grand (11/09/16)

Auteur: Brice Seraphin
En ce dimanche 11 Septembre 2016, et après 2 mois de trêve estivale, je reprends le chemin des circuits dans l'Essonne du côté de Bondoufle. Le profil de la course du jour ne m'enchante guère plus que celui de la semaine précédente (ou j'avais fait l'impasse) mais bon...
Pas facile d'accès par les transports, je fais l'aller avec un des organisateurs qui a eut la gentillesse de m'amener avec le camion d'organisation sur le site de la course.
Sur place ce n'est pas l'effervescence, la concurrence de la course en ligne des Mureaux y est surement pour quelque chose.
Il y aura deux courses au programme, la première pour les cat.5 et les cadets et la seconde pour les cat.6 et les minimes. Nous serons une petite cinquantaine sur la première (dont une dizaine de cadets).
Le circuit présente la particularité d'être quasiment visible intégralement de la ligne de départ/arrivée sur tout son long. Circuit sans grande difficulté si ce n'est un faux plat qui avec la répétition (32 tours à effectuer) usera quelque peu les organismes.
Sans toutefois être suffisamment prononcé pour faire des différences.
Départ à 13h15, une fois n'est pas coutume, d'entrée les cadets écrasent les pédales pour finalement se calmer dès les premiers hectomètres du faux plat...
Nous sommes 2 du club avec Philippe, toujours fidèle au poste. Gérard lui sera le seul représentant du club lors de la seconde course. On le verra très tôt à l'échauffement sur le circuit pendant notre course. Course qui se résumera comme souvent à des tentatives nombreuses des uns et des autres. Et l'effort sera rapidement coupé quand un ou plusieurs coureurs feront le nécessaire pour ramener le peloton. Pour ma part et comme trop souvent, je n'ait pas ménagé mes efforts pour à l'arrivée être trop juste lorsque la bonne partira. Pendant les 2 tiers de la course je n'ait pas quitté la tête de course et quand je vois la composition des 5 qui sont partit à 10 tours de la fin (en deux temps, 3 en premier et 2 autres en contre qui rentreront au bout de 2 tours), ce sont tous des mecs que j'ai été cherché à un moment ou l'autre lorsqu'ils ont attaqués plus tôt dans la course. Sauf que moi en plus d'aller les chercher, je courrais aussi après ceux qui contraient derrière,etc...
Bref chien de garde inutile pour le peloton. Il aurait été plus judicieux de m'abriter plus souvent dans les roues pour avoir la fraicheur nécessaire sur la fin...
Un des gars (qui fera 4) m'a d'ailleurs glissé quand j'ai été le chercher "toi tu fais beaucoup d'efforts"...
Donc, 2,3 tours après le départ de cette échappée, personne ne roulait trop derrière, 5 clubs représentés à l'avant et Philippe vient me voir pour s'inquiéter de l'avance qui commence à croître. Et à 6 tours il place un très beau démarrage qui lui permet de rapidement s'isoler du peloton. Devant ils ont quasi 1 minute d'avance mais malgré cela Philippe réussira à boucher le trou!!
Seulement il effectue la jonction dans le dernier tour en haut du faux plat, juste avant les 400 derniers mètres, la ou un des échappés lance le sprint...
Philippe n'a pas le temps de souffler et n'aura donc pas le jus nécessaire pour reproduire instantanément un gros effort. Dommage, car en ayant pu leur reprendre une minute en 12 kms il aurait pu faire parler sa puissance dans l'emballage final!
Résultat il accroche tout de même une 6 ème place qui confirme son excellente saison (quasi que des places dans les 15 en plus de ses 2 succès). Je finis avec le groupe peloton (ce qu'il en reste) à la 15 ème place.
La moyenne de la course fut modeste (35,5 km/h) et l'effort pas régulier du tout. Il y eut des coups de bourre très intensif, puis de la récup' sur quelques centaines de mètres avant de remettre ça.
Enfin dans l'ensemble on a bien montré le maillot, Meudon a été bien représenté en tête de course les 3/4 du temps.
Idem pour Gérard de ce que j'ai pu voir de sa course (5 premiers tours) il était souvent dans les premières positions à la poursuite d'une échappée qui prit cours des le premier faux plat.