Fédération française de Cyclotourisme Association Sportive Meudonnaise Site FSGT Site du trophée Ufolep
Les news
Le forum
Le forum : Course de Méry-Sur-Oise 12 Mars 2017, Ufolep 2

dimanche 12 mars 2017

Course de Méry-Sur-Oise 12 Mars 2017, Ufolep 2

Auteur: Brice Seraphin
Après le faux départ d'orphin une semaine plus tôt (conditions météorologique oblige...) c'est dans le Val d'Oise que je me rends , rejoins par Baptiste et Romain. En patientant aux dossards, je constate qu'il n'y aura pas foule sur les courses (la plus fournie et en cours en cat.3). Je lance à un des gars de l’organisation que le profil (supposé...) de la course en a surement refroidi plus d'un et la il me rétorque énergiquement "hein!!?! Si les types viennent pas sur ce genre de course faut qu'ils arrêtent le vélo"!...La je commence à m'interroger, en effet le responsable mail de l'organisation m'avait vendu sa course comme une course de côte (miam miam) avec une bosse d'arrivée à 7% sur 600m suivie d'un faux plat de 100m jusqu'à l'arrivée(cela s'avèrera véridique pour cette dernière indication...).
Je feins de ne pas m'inquiéter, et après les dossards récupérés on va se préparer à la voiture de Baptiste puis on s'élance pour un petit échauffement. On le terminera par un tour de circuit. Et ce n'est pas tout plat c'est sur mais on est bien loin de ce que j'imaginais vu les mails échangés avec l'organisation. Putain un coup de cul d'allez... 150m! Puis après deux petits replats (30m à chaque fois) 2 autres coup de cul successif de 70m chacun à la louche. Bref même pas 400m de montée. Et si je parle de coup de cul c'est parce qu'on ne peut malheureusement pas parler de mini mur vu le pourcentage peu élevé. Alors oui la succession des coups de culs (circuit de 3 kms) fera mal mais ce ne sera pas suffisant pour créer de vrais écarts. Et ce type de parcours les rouleurs/puncheurs en sont friands mais les gars qui préfèrent grimper comme moi beaucoup moins...
Première course de l'année, hiver compliqué pour tout le monde vu la météo peu clémente et on va bien voir ce que les jambes disent.
Bof bof pour moi à part quand ça monte, le reste du temps je subis, surtout lors des changements de direction qui débouche sur 2 longues lignes droites...
Comme un fait exprès j'ai un saut de chaine sur le haut du premier coup de cul (avec un revêtement exécrable, des trous partout!!), et sans l'aide d'un spectateur je sais même pas si je serais repartis. Je me relance avec son aide, encore en prise et évidemment autour de moi c'est les rues de Paris le matin du 15 Aout...
Je galère un demi tour sans conviction avant de trouver "le renfort" d'un groupe d'attardé qui ne me sera pas d'un grand recours dans ma quête de "remontada"!
C'est finalement lorsque le groupe de tête de la course des 1 nous a prit un tour que j'ai retrouvé des sensations et accroché le dit groupe jusqu'à la ligne. Après avec les problèmes evoqués plus haut (lignes droites/changement de direction) je n'ait pa pu les accrochés plus longtemps et j'ai fini la course comme ça, de groupe en groupe avec chaque fois une position aux avants postes dans les coups de cul puis je perdais du terrain, du moins je glissais à l'arrière lors des autres portions de route.
Baptiste et Romain quant à eux ont bien mieux assurés que moi, surtout notre président qui a fait la course devant d'un bout à l'autre (même si une échappée c'était formée sans lui), et il arrive dans le groupe de tête entre la 10 ème et 15 ème place me semble t'-il? Romain a été décroché bien plus tard que moi et lors de l'avant dernier tour son groupe a rejoins le mien. J'ai essayé de l'emmener jusqu'à la ligne dans les dernières montées, mais il n'avait à l'évidence pas besoin de moi!
Voila content d'avoir enclenché la machine même si la forme est loin d'être au top et bravo à mes 2 collègues qui ont courut devant!
J'attends avec impatience des profils plus escarpés pour me permettre d'être acteur des courses et de ne pas subir...
Pour finir sur une note positive, les tenues rendent très bien et on était beaux!!